Communiqué - Les mouvements paysans se mobilisent malgré la pandémie 17 avril 2020

, par Johan

Ce 17 avril, journée internationale des luttes paysannes, est l’occasion de témoigner notre solidarité avec celles et ceux qui nous nourrissent. La crise du COVID-19 souligne l’importance de l’agriculture locale mais aussi la fragilité du système alimentaire mondialisé. Le Réseau de soutien à l’agriculture paysanne (RéSAP), qui réunit plus de 30 organisations, répond à l’appel de La Via Campesina et organise depuis le début de la semaine et particulièrement aujourd’hui une action inédite de soutien au monde paysan. A travers une “occupation virtuelle”, le réseau exige la relocalisation de l’agriculture, l’accompagnement des producteurs et l’ensemble du système alimentaire dans une transition agroécologique.

Le monde paysan nous rappelle depuis plusieurs années qu’il souffre des choix politiques favorisant les marchés internationaux. En cette période de crise, le Réseau de soutien à l’agriculture paysanne (RéSAP) est déterminé à faire entendre sa voix, et après la publication ce dimanche d’une carte blanche soutenue par 46 signataires, organise une action de solidarité et d’interpellation. Marie-Hélène Lefèvre, porte-parole du RéSAP, explique : “Puisque nous ne pouvons pas occuper l’espace public, nous occupons l’espace numérique.” Les participants à l’action affichent leur soutien à l’agriculture paysanne sur des pancartes et font part de leurs revendications aux ministres par e-mail et Twitter. Un programme informatif et culturel est disponible toute la journée sur la page Facebook de l’événement.

Astrid Ayral, permanente du syndicat agricole FUGEA, insiste sur l’importance de cette action d’interpellation : “La pandémie met en lumière le besoin d’une agriculture dirigée vers la consommation locale. Nous avons besoin de dépasser la prise de conscience et de passer à des actions concrètes pour relocaliser notre agriculture”. Marie-Hélène Lefèvre, organisatrice de l’action, complète : “Après la crise, c’est une évidence ; nous ne pourrons pas continuer avec une agriculture enchaînée aux marchés internationaux. La paysannerie du ‘Nord’ et du ‘Sud’ souffre. Notre souveraineté alimentaire est fragilisée et cela nous met en danger. Il est urgent de reprendre le contrôle.” Pour Catherine Tellier, militante au Mouvement d’Action Paysanne et membre du RéSAP, “Les paysannes et paysans sont des résistants. Ils bâtissent chaque jour des solutions encourageantes pour proposer des alternatives au système de l’agrobusiness, pour nourrir leurs communautés en prenant soin du vivant. Les savoirs et les pratiques sont là mais pas le soutien du monde politique”.

Page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/512830836316212/
Site web du Réseau de soutien à l’agriculture paysanne : https://www.luttespaysannes.be/

Programme de la journée de mobilisation :

  • Occupation virtuelle : Envoi de revendications par mail et Twitter aux ministres compétents, par l’outil suivant : http://www.reclaimhumanrights.net/17avril/
  • Campagne photo #JeSoutiensLesPaysans : photos publiées sur : https://www.facebook.com/events/512830836316212/
  • Concert #JeSoutiensLesPaysans de Emeline Tout Court en live à 20h30
  • Documentaire MINGA-Voix de résistance en diffusion libre tout le week-end.
  • Témoignages vidéo inédits de paysans et paysannes d’ici et du ‘Sud’
Top