Communiqué de presse : Action pour la défense des terres agricoles 15 avril 2018 - Ghislenghien Invitation à la presse

, par Johan

Les Journées internationales des luttes paysannes sont l’occasion de défendre les droits des paysan·ne·s du monde entier. En Wallonie, leur principal outil de travail, leur terre, est spoliée au profit de l’agro-industrie et de la construction de zonings, de logements et de routes. Le dimanche 15 avril, pour célébrer la 5ème édition, plus de 30 organisations – organisations agricoles, ONG, associations environnementalistes, collectifs citoyens – mèneront une action sur le zoning de Ghislenghien où des terres agricoles ont été accaparées pour rien. Diverses activités y seront organisées durant toute la journée, dont une réappropriation des terres via la plantation de pommes de terre et de quinoa.

La situation des terres agricoles en Wallonie est critique1. Elles sont de plus en plus menacées par des projets d’artificialisation du sol, que ce soit pour construire des infrastructures de transport, de lotissement, ou pour développer des zones d’activités économiques. Or, ces terres sont essentielles au développement d’une agriculture locale durable au service d’une alimentation de qualité. La Journée internationale des luttes paysannes est l’occasion de rappeler cet enjeu fondamental.

Le Réseau de Soutien à l’Agriculture Paysanne (ReSAP) et le mouvement "Pays vert et collines" (regroupant des collectifs citoyens et associations locales) ont mobilisé plus de trente organisations pour mener une action symbolique sur d’anciennes terres agricoles transformées en un zoning à Ghislenghien. Les infrastructures sont créées, mais le zoning reste vide depuis plusieurs années. Des pommes de terre biologiques et du quinoa y seront plantées pour rendre ces terres à l’agriculture. Cette action vise à dénoncer les politiques d’aménagement du territoire qui nuisent à la sauvegarde des surfaces agricoles. “Après avoir obtenu une concertation avec les pouvoirs publics début avril au sujet du projet de nouvelle route d’accès à Pairi Daiza, le ReSAP et les collectifs citoyens locaux veulent montrer leur détermination à préserver nos terres agricoles partout en Wallonie” souligne Johan Verhoeven, de l’organisation FIAN Belgium.

Autre moment fort de cette journée : la présentation officielle du nouveau réseau « Occupons le terrain » qui regroupe une quinzaine de collectifs citoyens en lutte pour le « sauvetage » des terres agricoles et des espaces naturels aujourd’hui menacés.

La journée se poursuivra dans un manège menacé par la construction d’une 2ème route d’accès au parc Pairi Daiza, avec différentes activités, dont un forum sur les enjeux de l’accès à la terre.

Programme :

Action directe de plantation de pommes de terre et de quinoa sur le zoning - Petit déjeuner - Concert - Buffet local et paysan - Assemblée - Ateliers - Rencontre de collectifs en lutte contre l’artificialisation des terres agricoles - Expo de photos et d’aquarelles.

Infos pratiques :
L’action débutera à 11h (action directe et visuelle) au Chemin des Skippes , zoning "Orientis 3", B-7822 Ghislenghien. Possibilité d’interviews avec les agriculteurs et organisations du ReSAP. Présentation du réseau “occupons le terrain”.
A partir de 12h30 le reste des activités aura lieu au manège "Les Crins de Soie" Le Patard, 5 B-7942, Mévergnies-lez-Lens.

A propos :

La Journée Internationale des luttes paysannes vise à réclamer le respect des droits des paysan·ne·s du monde entier (tels que le droit à la terre, le droit aux semences ou le droit à un revenu décent) et renforcer les alternatives au système agro-industriel. Dans ce cadre, d’autres activités auront lieu en Belgique (Bruxelles, Liège, Libramont) entre le 14 et le 17 avril. Plus d’informations sur www.luttespaysannes.be

Le ReSAP est un réseau d’associations, de citoyens et collectifs qui soutiennent l’agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire en Belgique et en solidarité avec les paysans du Sud.

Le mouvement Pays vert et collines regroupe des collectifs et associations locales (collectif Pays vert,
le collectif citoyen de Gibecq, Ath en transition, Tout autre chose, des GAS, l’éco-musée de Lahamaide, l’antenne locale des amis de la terre, l’antenne locale de greenpeace, des agriculteurs, ...) dans le but de promouvoir un développement durable et participatif dans toute la région "pays vert et collines" en fédérant les initiatives porteuses d’une réelle transition et de sens pour et par les locaux. Il s’oppose notamment à la phase 2 et 3 de la nouvelle route d’accès à Pairi Daiza.

Contacts presse :
Pour le ReSAP : Damien Charles (Quinoa / ReSAP) : damien@quinoa.be 0484/522660
Pour le mouvement "pays vert et collines" : Luc Norga : collectifpaysvert@gmail.com 0478/543970
Plus d’informations : www.luttespaysannes.be

1. Voir notamment à ce sujet la nouvelle étude ​ “Pressions sur nos terres agricoles. Face à l’artificialisation des sols, quels leviers d’action ?” ​ de l’association FIAN Belgium. Disponible sur le site : http://www.fian.be/Pressions-sur-nos-terres-agricoles?lang=fr

Top