MOBILISATION pour préserver les terres agricoles : 15 avril à Brugelette

, par Johan

A l’occasion de la journée internationale des luttes paysannes, plus de 30 organisations – collectifs citoyens, syndicats paysans, ONG, associations environnementalistes et militantes – mèneront une action pour protéger des terres agricoles menacées. Rendez-vous pour une journée de mobilisation conviviale, festive et engagée.

PLANTATION DE PATATES-QUINOA CONTRE UN ZONING + DISCUSSIONS, BOUFFE PAYSANNE ET CONCERT !

=>Infos pratiques pour se rendre sur place. Bus (5euros A/R) depuis Bruxelles et Gent et navette depuis la gare (inscriptions.
=> Nous planterons des patates sur des terres qui risque d’être inutilement bétonnées pour nous réapproprier ces terres et comme symbole de la lutte pour la souveraineté alimentaire ! Prenez donc vos outils : bêches, grelinettes, fourches, houes, fraises, plantoirs, râteaux, brouettes, ... 👨‍🌾

=> Un espace enfant est prévu avec jeux, coussins, etc

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

POURQUOI UNE MOBILISATION LÀ-BÀS ?
La programmation de la journée des luttes paysannes 2018 a connu beaucoup de rebondissements ces dernières semaines. Suite à l’annonce de notre mobilisation contre la construction d’une nouvelle route reliant l’A8 au parc Pairi Daiza, les dirigeants du parc ont pris contact avec plusieurs organisations du RéSAP. D’autres contacts ont également eu lieu avec les pouvoirs publics. Un premier pas dans un dossier où les maîtres mots n’étaient pas le dialogue et la transparence.

Le RéSAP a donc pris acte et a proposé une concertation sur le projet de route, à condition qu’elle soit démocratique, c’est-à-dire en y incluant, au minimum, le ministre compétent Carlo Di Antonio, un-e responsable de l’administration en charge du dossier, des représentant-e-s des collectifs citoyens, des agriculteurs et d’associations du RéSAP ainsi que les dirigeants du parc.
*** UPDATE ! ***
Selon nos dernières infos du 31 mars les pouvoirs publics et les dirigeants du parc accepteraient cette concertation, le RéSAP organise donc l’action sur un autre cas lié au bétonnage des terres dans la même région. Bien entendu, la mobilisation se poursuivra aux côtés des collectifs citoyens et des agriculteurs impactés par le projet de route si la concertation échoue ou n’a au final pas lieu.

Le 15 avril, c’est donc une action de réappropriation sur des terres agricoles inutilement bétonnées pour un zoning qui reste vide depuis plusieurs années qui aura lieu à Ghislenghien. Nous entendons ainsi montrer notre détermination à préserver les terres agricoles partout en Belgique et dans le monde et revendiquer un autre politique d’aménagement du territoire. La journée se poursuivra dans un manège non loin des terres menacées par la construction d’une route.

=>Infos pratiques pour se rendre sur place. Bus depuis Bruxelles et Gent et navette depuis la gare (inscriptions).

Contact
Contact mouvement "pays vert et collines" : collectifpaysvert@gmail.com
Personnes de contact RéSAP :

  • Johan Verhoeven (FIAN / ReSAP) : johan@fian.be 0494/69.17.99
  • Sébastien Kennes (Rencontre des Continents / ReSAP) : seb.kennes@rencontredescontinents.be 0477.54.69.86

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Top