2e Forum Nyéléni européen pour la Souveraineté Alimentaire Vers un grand et passionnant mouvement pour la souveraineté alimentaire en Europe

, par Johan

Du 26 au dimanche 30 octobre 2016, à Cluj-Napoca en Roumanie, le 2e Forum européen Nyéléni pour la souveraineté alimentaire rassemblera 800 délégués actifs dans des initiatives pour une souveraineté alimentaire . Pendant cinq jours, ils travailleront ensemble avec pour objectif l’élaboration de stratégies pour contrer le système agroindustriel dominant, pour transformer les systèmes alimentaires et pour structurer le mouvement pour la souveraineté alimentaire.
Une délégation belge de 25 personnes participera à ce Forum.

QUI PARTICIPE ?
Des agriculteurs-trices, des pêcheurs-euses, des éleveurs-euses, des peuples autochtones, des consommateurs-trices, des ONG, des syndicats, des organisations de protection de l’environnement, de développement, de recherche et de défense des droits humains, des mouvements pour l’alimentation de proximité et bien d’autres encore... Plus de 40 pays européens seront représentés.

La délégation belge représente également cette diversité. Du coté francophone, c’est le ReSAP qui organise la participation belge au Forum.


POURQUOI FAIRE ?

Ce 2 ème Forum Nyéléni Europe pour la souveraineté alimentaire s’articulera autour de 5 axes thématiques et visera 4 objectifs :

5 axes thématiques :
1. Changer la manière dont nous produisons nos aliments et les consommons
2. Changer la manière dont la nourriture est distribuée
3. Valoriser et améliorer le travail et les conditions sociales dans les systèmes alimentaires et agricoles
4. Revendiquer le droit aux ressources naturelles et aux biens communs
5. Changer les politiques publiques qui gouvernent nos systèmes alimentaires et agricoles

Principaux objectifs du Forum
1. Partage d’expérience

  • Prévoir un espace ouvert à tous pour partager les bonnes pratiques, compétences et expériences au sein du mouvement, tant au niveau local qu’au niveau pan-européen, en organisant les échanges autour des principaux axes thématiques
  • Réaliser la cartographie des initiatives existantes

2. Nous appuyer sur une vision commune de la Souveraineté Alimentaire en Europe

  • Prévoir un espace pour évaluer, échanger, identifier les différences au sein du mouvement et faire émerger un consensus
  • Créer un espace pour identifier les opportunités et défis propres à notre mouvement

3. Elaborer une Stratégie et un Plan d’Action pour renforcer et élargir le mouvement pour la Souveraineté Alimentaire en Europe

  • Multiplier les liens et convergences entre différents groupes d’intérêt et luttes au sein du mouvement
  • Créer des alternatives collectives concrètes au modèle industriel de production et de consommation
  • Elaborer des projets, campagnes, initiatives, stratégies et plans d’action articulés autour d’axes thématiques et adressés à tous les groupes d’intérêts, tant au niveau local qu’au niveau pan-européen
  • Accroître notre visibilité : atteindre les citoyens, le grand public, les décideurs politiques et le mouvement mondial pour la souveraineté alimentaire
  • Inspirer et encourager les personnes et les organisations à rejoindre notre
    mouvement, quels que soit leur groupe d’intérêt, leur âge ou leur région, en
    tâchant tout particulièrement de mobiliser les initiatives d’Europe de l’Est
  • Organiser le travail de façon à garantir la continuité et la pérennité de notre action collective au-delà du Forum

4.Influencer et défendre les politiques en faveur de la Souveraineté Alimentaire en Europe

  • Lutter en faveur d’une réforme structurelle des politiques alimentaires et agricoles dans le cadre plus global de la Souveraineté Alimentaire
  • Veiller à ce que les politiques nationales et européennes encadrant l’alimentation et l’agriculture garantissent le respect des droits humains ainsi que la justice sociale et climatique dans le monde
  • Inscrire notre mouvement dans le cadre des mouvements sociaux mondiaux et des politiques de gouvernance alimentaire au niveau international.

Top